Equipe LEdA : Séminaire sur les recherches en éducation

L'équipe Léda organise un séminaire d'échanges sur les recherches en éducation le mercredi 29 novembre à 10h30 en salle B011. Les échanges seront informels, autour de trois questions :

  1. Groupes contrôles dans les recherches en éducation : quels critères pour la comparabilité des groupes ?
  2. Comment composer avec les possibles tensions entre contraintes de rigueur scientifique et contraintes de terrain éducatif ?
  3. Comment formuler des préconisations pour des transferts des recherches dans des terrains éducatifs ? Quels paramètres des situations éducatives prendre en compte ?

Pour les personnes le souhaitant, la lecture suivante peut être faite avant le séminaire, sans que cela soit un pré-requis : https://science-education-research.com/downloads/publications/2019/Taber2019Experimental-research-SiSE-AMV.pdf

1ère Rencontre Sciendwich du LPL

1ère Rencontre « Sciendwich » du LPL

Thématique Interactions

Ce vendredi 17 novembre aura lieu la 1ère Rencontre « Sciendwich », un nouveau temps fort d’échanges créé dans le cadre du quinquennat 2023-2028.

Ces rencontres mensuelles ont pour but d’encourager une réflexion collective autour des modèles et cadres théoriques que nous utilisons au LPL. On s’intéressera particulièrement aux questions transversales qui s’adresseront à l’ensemble des équipes.

Ouvertes à toutes et tous, elles auront lieu une fois par mois entre 13h et 14h et offrent un moment privilégié de discussion informelle et conviviale autour d’un café ou d’un sciend.. pardon, sandwich ! 😉

 

Première rencontre :

Quand ?  Vendredi 17 novembre, de 13h à 14h
Où ? Salle de conférences B011 au LPL
Quel thème ?  « Interaction », avec des interventions de Béatrice Priego-Valverde et Roxane Bertrand

Organisatrices :
Maud Champagne-Lavau & Caterina Petrone

Séminaire sur la linguistique africaine

Séminaire sur la linguistique africaine

Vendredi 20 octobre 14h-16h au LPL, salle de cours A003

Dans le cadre du projet COSYSORI qui porte sur l’étude des Systèmes sonores des langues de la vallée du Rift, nous accueillons Michael Karani, enseignant-chercheur à l’Université de Dar es Salaam en Tanzanie. A cette occasion, un séminaire de deux heures vous sera proposé le vendredi 20 octobre de 14h à 16h sur les travaux effectués au LPL en linguistique africaine avec divers intervenants.

Programme :

14h00 Michael Karani (Université de Dar es Salaam) : Eléments linguistiques de la langue Maasai

15h00 Francesca Di Garbo (LPL, AMU) : Macro- et micro-variations dans les systèmes de genre grammaticaux en langues bantoues et leurs corrélats sociolinguistiques

15h20 Amazigh Bedar (LPL, AMU) : Morphophonologie en kabyle

15h40 Alain Ghio & Yohann Meynadier (LPL, CNRS/AMU) : Le projet (CO)SYSORI pour l’étude des Systèmes sonores des langues de la vallée du Rift

 

Par ailleurs, le séminaire se tiendra en hybride, voici le lien Zoom pour y accéder en ligne : https://univ-amu-fr.zoom.us/j/92595386438?pwd=SGoyd0F1ZVRCTTNMbVRpc2g1VFlhZz09

 

Contact : Alain Ghio

Séminaire inter-équipe S2S & LSD

Séminaire inter-équipe

Organisé par les équipes de recherche S2S et LSD

Vendredi 24 novembre 2023, de 9h30 à 12h30, en salle de conférences B011 au LPL

Programme :

9h30-10h30 : Angèle Brunellière (SCALab, Université de Lille) : L’adaptation des représentations linguistiques à l'issue d’une interaction sociale

Résumé : Lors d'une interaction sociale, les interlocuteurs construisent des concepts partagés dans le but d'atteindre plus facilement une compréhension mutuelle. Il reste alors à comprendre comment des concepts partagés construits pendant une interaction sociale sont intégrés au niveau représentationnel et s'ils affectent les représentations linguistiques pré-existantes des interlocuteurs. Au cours de ce séminaire, je présenterai un ensemble d'études menées en laboratoire au cours desquelles nous cherchons à savoir si de nouvelles informations partagées pendant une interaction sociale peuvent amener à une adaptation des représentations phonologiques et sémantiques après l'interaction par l'utilisation de mesures comportementales et électrophysiologiques à travers une multitude de tâches (par exemple, discrimination, reconnaissance, lecture). L'ensemble de ces travaux apportent une meilleure compréhension dans les liens entre mémoire et interaction sociale en caractérisant la nature dynamique des représentations linguistiques stockées en mémoire à long terme et en considérant la notion de concepts partagés au niveau représentationnel.

10h30-11h : pause café

11h-11h20: James German (LPL) : Implicit social cues influence the interpretation of intonation

Résumé : Individuals may have significant experience with more than one variety of their native language. If the “non-native” varieties are saliently linked to specific social identities, then an individual’s production or perception can be biased towards a particular variety through contextual cues that exemplify the associated identity. Here we explore whether the interpretation of intonational patterns by Singapore English (SgE) listeners is influenced by implicit social cues linked to either Singaporean or American cultural identity. Crucially, the relationship between accentuation and pronoun reference is robust in American English, but weak in SgE. This relationship depends on the fact that in AmE, the distribution of pitch accents depends on information structure, while SgE prosody is edge-based, i.e., prominence is determined primarily by phrasing. Consequently, the prominence of a pronoun depends on its position in a phrase and is not related to information structure. Together, these facts predict that SgE listeners are less sensitive to prominence in computing pronoun reference than AmE listeners. Nevertheless, most SgE individuals have substantial contact with AmE, suggesting that their system may adapt based on the regional identity of the speaker and other cues. In our study, SgE listeners heard sentences which varied in the accentual status of the object pronoun and then chose from paraphrases reflecting different interpretations of the pronoun. Two groups of participants were exposed before and during the experiment to either a “Singaporean” cue or an “American” cue in the form of cover images from popular television series, in such a way that they were not linked to speaker’s identity. Our hypothesis was that if implicit socio-contextual cues bias listeners toward specific systems, then they should show more sensitivity to accentual status in the American condition than in the Singaporean condition. The results confirmed our hypothesis and point towards an exemplar basis for the representation of the intonation-meaning interface.

11h25-11h45 : Emilia Kerr (LPL), Benjamin Morillon (INS), Kristof Strijkers (LPL) : Does prediction drive neural alignment in conversation

Résumé : Recent studies on neural alignment in language (i.e., brain-to-brain synchronisation between interlocutors) have shown that successful communication relies on the synchronization of the same brain regions in both speakers. However, more explicit mechanistic links between neural alignment and specific linguistic functions of the communicative signal remain to be established. This project relies on the hypothesis that the degree of neural synchronization between interlocutors depends on the degree of predictive processing: the more predictability between speaker and listener, the more their brain responses will align and display similar oscillatory dynamics (Pickering & Gambi, 2018). We are testing this hypothesis by isolating word semantics (e.g., animal vs. tool word category) in an experimental set-up where (a) prediction effects are tested at the behavioral level; (b) brain activity (EEG) of two interlocutors engaging in simple conversations is recorded simultaneously and analysed in an event-related fashion (i.e., at the word component level instead of the whole communicative signal). Experiment 1 presents a novel interactional task where participants are involved in an association game where speaker A names a picture (either an animal or a tool) and speaker B needs to respond with a semantically related word. Importantly, the predictability for the upcoming object is manipulated, i.e., prior to picture naming, participants hear either a highly predictable or non-predictable sentence up to the final word, which is then finished by speaker A naming an object. Data has been collected from 20 dyads, and the analyses of speech onsets showed a significant reduction of response latencies in the predictable condition, both for speaker A and speaker B. This demonstrates that semantic predictions influence dyadic interaction. In Experiment 2 (being currently analysed) participants are playing the same association game but without predictive priming, i.e., speaker A sees a picture and names it, and speaker B replies with an association. The relevant factor to explore now is whether we can find meaning-specific brain-to-brain synchronisation between tools vs. animals brain regions, which is the defining dimension by which participants need to perform the task. Importantly, tools vs. animals have well-know cortical dissociations in the brain (e.g., Grisoni et al., 2021). Apart from that, while we have no control about the exact words that an interlocutor will reply, we do control the semantic categories of the words, and therefore, this allows us to explore whether we can find brain-to-brain synchrony for specific word meanings (instead of for ‘language’ in general). The analyses methods that we are currently implementing include Riemannian geometry-based EEG decoding and source localisation. Experiment 3, also a dual EEG set-up, will test the hypothesis that this co-activation will be more in synchrony when semantic predictions have primed the target word.

References:
Grisoni, L., Tomasello, R., Pulvermüller, F. (2021). Correlated Brain Indexes of Semantic Prediction and Prediction Error: Brain Localization and Category Specificity. Cerebral Cortex, 31 (3), 1553–1568.
Pickering, M. J., & Gambi, C. (2018). Predicting while comprehending language: A theory and review. Psychological Bulletin, 144(10), 1002–1044.

11h50-12h10 : Auriane Boudin, Roxane Bertrand, Philippe Blache, Stéphane Rauzy (LPL) : Le feedback dans tous ses états

Résumé : Longtemps relégués au statut d'élément secondaire dans la conversation, les feedbacks sont aujourd'hui reconnus comme jouant un rôle essentiel dans les interactions. Toutefois, de nombreuses interrogations subsistent. Cette présentation aborde le concept de feedback et explore son rôle dans les interactions tant en conditions normales qu'altérées.

12h15-12h30 : clôture/discussion générale

A partir de 12h30 : Bagels offerts par le LPL

 

Séminaire de Marianne Jover

Séminaire de

Marianne Jover

(Centre PsyCLÉ, AMU)

Vendredi 24 novembre de 14h30 à 16h00 au LPL en salle de conférences B011

Ce séminaire est organisé dans le cadre de l'Axe Transversal Pathologie du LPL et ouvert à tous.

Apport de l’étude de la comorbidité à la compréhension des troubles du neurodéveloppement

La grande fréquence de la comorbidité entre les troubles du neurodéveloppement est très largement documentée (Kaplan et al., 2001). L’explication et les implications de ce phénomène sont encore l’objet de beaucoup de questions, comme en témoigne le récent thème de recherche déployé dans la revue Frontiers in Neurosciences par Moll, et al. (2021). A l’aide de travaux menés avec différents collaborateurs sur la dyslexie et le trouble développemental de la coordination, j’exposerai l’idée selon laquelle la comorbidité constitue une situation fructueuse pour comprendre les troubles du neurodéveloppement (Cignetti et al., 2018, Maziero et al., 2020, Bellocchi et al., 2021, Huau et Jover, 2021). L’étude de la comorbidité révèle les mécanismes sous-jacents qui unissent les différents troubles, mais également ceux responsables des présentations diverses d’un même trouble. Plusieurs modèles existent qui repositionnent le développement au centre du processus pathogénique (Dewey, 2018, McGrath et al., 2020). Les répercussions de ces modèles sur les méthodologies de recherche et les classifications nosographiques seront envisagées dans un dernier temps de la présentation

Réunion d’équipe & séminaire LEdA : Bingjie Yun

Réunion d’équipe & séminaire LEdA – ouvert à toutes et à tous !

27 septembre 2023 10h30-12h, B011 au LPL

Bingjié Yun

(Doctorante LEdA)

Représentation et enseignement de la grammaire en milieu universitaire chinois: mise en oeuvre d’une démarche méthodologique pour l’analyse des manuels et des pratiques enseignantes

Préparation pour le colloque « Grammaire et didactique : Quelles ressources linguistiques pour l’enseignement / apprentissage du français et des langues ? – Transposition, médiation, contextualisation, appropriation » qui aura lieu les 5 et 6 octobre à l’Université de Lille.

Page de l’équipe LEdA : https://www.lpl-aix.fr/recherche/equipes/leda/

INFUSE : nouvel outil de communication AMU

Fanny Trifilieff

(DirCom AMU)

INFUSE : Découverte du nouvel outil de mise en valeur de la recherche à Aix-Marseille Université

Nous avons le plaisir d’accueillir Fanny Trifilieff, chargée de communication scientifique auprès de la DirCom AMU, qui présentera Infuse, le futur webmagazine universitaire.

Vendredi 29 septembre 2023, à 10 heures

En salle B011 et EN VISIO directement à la suite de la réunion du laboratoire

[Evènement réservé aux membres du LPL]

Séminaire de l’équipe LEdA : Aymen Nefaa

Séminaire

dans le cadre de la prochaine réunion de l’équipe LEdA

Mercredi 31 mai 2023, de 14h à 14h30 (partie ouverte à tout le monde)

Aymen Nefaa

(doctorant en 4e anné, co-dirigé par Leila Boutora et Nuria Gala)

Approche éducative trilingue biculturel pour les enfants sourds en Tunisie : Attitudes et applicabilité

Résume : Le travail présente un modèle éducatif trilingue biculturel conçu spécifiquement pour répondre aux besoins des enfants sourds en Tunisie. L’applicabilité du modèle a été évaluée en examinant les attitudes envers les trois langues qui constituent le modèle proposé. L’évaluation a été réalisée dans le but de mesurer la pertinence et la faisabilité de l’adoption de ce modèle éducatif dans le contexte tunisien, en tenant compte des spécificités sociolinguistiques de la région.

Page Web de l’équipe : https://www.lpl-aix.fr/recherche/equipes/leda/

Séminaire Science Ouverte : Carine Dou Goarin & Julien Caugant

Seminaire en deux parties

Vendredi 30 juin 2023, à 10h

En visio - Zoom (Infos d'accès à venir)

Organisé par la cellule Science ouverte du LPL et ouvert à tous les membres du laboratoire

1) Carine Dou Goarin

(Chargée de la bibliométrie, Direction de la recherche et de la valorisation de l'AMU)

Identifiant et profil chercheur : ORCID, IdHal, ResearcherId... et comment les interconnecter + CV HAL

 

2) Julien Caugant

(Cellule Science ouverte du Service Commun de Documentation AMU)

Logiciels et codes-source

 

Page Web de la cellule Science ouverte : https://www.lpl-aix.fr/recherche/science-ouverte/

 

Crédits : Designed by pikisuperstar / Freepik

 

Séminaire Science Ouverte : Isabelle Gras

Séminaire de

Isabelle Gras

(Conservatrice de bibliothèque au Service Commun de Documentation d’AMU, Questions éthiques et juridiques)

Vendredi 26 mai 2023, à 10h

En visio (le lien zoom sera communiqué par mail avant l’évènement)

Organisé par la cellule Science ouverte du LPL et ouvert à tous les membres du laboratoire

Publications et droit d’auteur : Principes du droit d’auteur en droit français, contrat d’édition, licences Creative Commons

Page Web de la cellule Science ouverte : https://www.lpl-aix.fr/recherche/science-ouverte/

 

Crédits : Designed by pikisuperstar / Freepik