Corpus oraux : nouvelles réflexions méthodologiques et réglementaires

La revue CORPUS a publié dans son dernier numéro thématique « Du recueil à l’outillage des corpus oraux : comment accéder à la variation ? » deux articles (co-)écrits par plusieurs membres du LPL :

Le 1er article est né d’une initiative fédératrice de plusieurs acteurs nationaux autour des corpus de parole pathologique dans un cadre de phonétique clinique. Sept centres sont représentés : Aix, Marseille, Toulouse, Montpellier, Paris, Strasbourg, Avignon. L’objectif est de jeter les bases de la constitution de bases de données relatives aux troubles de la voix et de la parole pour faciliter la recherche sur ces thématiques dans lesquelles le recueil doit être important pour tenir compte des variations importantes des symptômes chez les malades :

Alain Ghio, Gilles Pouchoulin, François Viallet, Antoine Giovanni, Virginie Woisard, Lise Crevier-Buchman, Fabrice Hirsch, Camille Fauth et Corinne Fredouille, « Du recueil à l’exploitation des corpus de parole « pathologique » : comment accéder à la variation physiopathologique ? », Corpus [En ligne], 22 | 2021. URL : http://journals.openedition.org/corpus/5677

Le 2e article est le fruit des travaux menés par la commission Ethique du laboratoire concernant les nouvelles réglementations des corpus (RGPD et la Loi Jardé) :

Muriel Lalain, Gilles Pouchoulin, Béatrice Priego-Valverde et Serge Pinto, « De la protection des données à la protection de la personne : Réflexions sur l’impact des nouvelles réglementations sur la collecte des corpus », Corpus [En ligne], 22 | 2021. URL : http://journals.openedition.org/corpus/5895

Lien vers le Numéro 22 (2021) de Corpus

Crédits image : ANR Speed-Vel / LPL