Do you want /ʃoloka/ on a /bistɔk/?

Sophie Dufour, directrice de recherche CNRS au LPL, vient de publier deux articles avec Jonathan Grainger (LPC) et Jonathan Mirault (LPC) portant sur la perception de non-mots. La première étude cherche à comprendre si les non-mots créés par la transposition de deux phonèmes (/ʃoloka/) sont perçus comme étant plus similaires comparés à leurs mots de base (/ʃokola/) que les non-mots créés en substituant deux phonèmes (/ʃoropa/). Ensuite, dans le deuxième article, les auteurs poursuivent les recherches en positionnant différemment les phonèmes à l’intérieur du non-mot.

Sophie Dufour, Jonathan Grainger. When you hear /baksɛt/ do you think /baskɛt/? Evidence for transposed-phoneme effect with multisyllabic words.. Journal of Experimental Psychology: Learning, Memory, and Cognition, American Psychological Association, In press, ⟨1037/xlm0000978⟩. ⟨hal-03141336⟩

Sophie Dufour, Jonathan Mirault, Jonathan Grainger. Do you want /ʃoloka/ on a /bistɔk/? On the scope of transposed-phoneme effects with non-adjacent phonemes. Psychonomic Bulletin and Review, Psychonomic Society, 2021, ⟨3758/s13423-021-01926-9⟩. ⟨hal-03225295⟩

Un coup de pouce pour les recherches sur le langage des bébés

Dans la belle série des financements de projets validés en 2020/2021, nous avons le plaisir de vous présenter deux contrats dédiés à l’acquisition et au développement du langage chez les bébés :

Porté par Clément François, le projet de recherche « BabyLang : Perception de la parole et acquisition du vocabulaire chez les bébés » a été sélectionné par l'ANR dans le cadre de l’appel à projet JCJC 2020. Ce projet vise à étudier la hiérarchie des apprentissages sous-tendant l’acquisition du langage chez des bébés nés à terme et les bébés prématurés. Il permettra de mieux comprendre (i) les mécanismes de plasticité cérébrale sous-tendant l’émergence de catégories phonologiques, (ii) les liens entre perception précoce de la parole et capacités d’apprentissage de nouveaux mots, (iv) l’impact d’une naissance prématurée sur ces processus, et (iv) l’identification de biomarqueurs précoces des capacités linguistiques ultérieures.

Le projet de recherche « LangDev : De la perception de la parole chez le bébé à l’acquisition du vocabulaire chez l’enfant, un projet interdisciplinaire », porté par Laurent Prévot et Clément François, a été financé dans le cadre de l'appel à projets 80 Prime du CNRS. Il a pour but de déterminer comment le développement de l’encodage des sons de parole influence l'émergence de représentations conceptuelles et lexicales chez le bébé. Par ailleurs, Estelle Hervé, lauréate de la bourse doctorale associée au projet, a rejoint l’équipe du projet fin 2020.

Image par Andi Graf de Pixabay