PAC 2025 : Spoken English Varieties – Perception and Representations

June 18-20 2025

Laboratoire Parole et Langage (LPL), Aix-en-Provence, France

Keynote speakers

Sophie Dufour (Aix Marseille University)
Carmen Llamas (University of York, UK)
Robert McKenzie (University of Northumbria, UK)

The aims of the PAC programme (Phonologie de l’Anglais Contemporain: usages, variétés et structure – The Phonology of Contemporary English: usage, varieties and structure) can be summarized as follows: to give a better picture of spoken English in its unity and diversity (geographical, social and stylistic); to test existing theoretical models in phonology, phonetics and sociolinguistics from a synchronic and diachronic point of view, making room for the systematic study of variation; to favour communication between specialists in speech and in phonological theory; and to provide corpus-based data and analyses which will help improve the teaching of English as a foreign language. To learn more about us, you can visit the programme’s website: https://www.pacprogramme.net/?lang=en.

The 17th edition of the PAC international conference will focus on perception and representations of spoken English varieties, both native and non-native, from a phonetic and phonological point of view. People working in the framework of the PAC programme are used to following a field approach, which is production-oriented. We would like to broaden our perspective by using our data to test perception and representations. The idea is to open the conference to researchers specialized in psycholinguistics and sociolinguistics as applied to phonetics and phonology. Indeed, the term perception can be understood in two senses.

First, perception is considered in a psycholinguistic sense here: we would be happy to welcome papers dealing with spoken word recognition in relation to allophonic variation for example (Luce at al., 2003; Ranbom & Connine, 2007; Connine et al., 2008, amongst others). Papers could also examine the processing of phonological contrasts, which may exist in a variety of English and not in another. When a word can be pronounced with two different phonemes, do speakers encode two forms as distinct lexical representations, even if they are associated to the same meaning (see Dufour et al., 2019 on French)? Does the answer depend on the exposure to several varieties (Sumner & Samuel, 2009)? Psycholinguistic perception protocols can also be used to better understand non-native speech. Among other issues, the following could be tackled: Do L2 learners use reconstruction processes to recognise reduced speech (Morano et al., 2023)? How does orthography affect L2 perception and phonological representations (Bassetti et al., 2021; Stoehr & Martin, 2022)? How do L2 learners perceive English prosodic patterns (Michelas et al., 2016)?

Second, the term perception leads us inevitably to question representations. Attitudinal perception studies such as surveys, interviews, or dialect questionnaires (Llamas, 2017) are often used when dealing with varieties. Other more indirect methods like the Implicit Association Test can also be helpful (McKenzie & Carrie, 2018) to try and answer the following, non-exhaustive questions: What can variation tell us about cognitive and social systems? What is the relationship between accent, identity and social attitudes? What are the natives’ attitudes towards foreign-accented speech (Pantos & Perkins, 2013)? Can adaptation for foreign-accented speech resemble perceptual learning for native accented speech (Bradlow & Bent, 2008)? How can sociolinguistic factors influence the way natives and non-natives perceive speech (Clopper & Bradlow, 2009)? Can it bias perception (Baquiran & Nicoladis, 2019)? Have attitudes to accents and representations changed over time (Sharma et al., 2022)? Can they change over the time course of an interaction (Levon et al., 2022)?

These are not exhaustive issues but only represent a small part of avenues of research that we would like to explore. We would be delighted to receive propositions dealing with related or different subjects that are not mentioned here.

 

The deadline for sending a title with a one-page anonymous abstract (excluding references) is November 20, 2024. Please visit the conference website, where you can find a template for abstracts and upload your submission: https://pac2025.sciencesconf.org/ (you will need to create a scienceconf account if you don’t already have one).

Notification of acceptance will be sent by January 13, 2025.

For any questions, you can contact us at the following address: pac2025@sciencesconf.org

Le Grand Signal 2024

Les étudiantes de la Licence Professionnelle Intervention sociale, Langues des signes

vous invitent au

Grand Signal

Présentations en Langue des Signes Française par les étudiantes Interprétation Français/LSF

Mercredi 13 mars 2024, à partir de 13h

à la salle de colloque 2 du bâtiment Multimédia, Campus Schuman, AMU

Site Web : https://aixls.hypotheses.org/6-actualites/actualites-2023-2024

Pour plus d’informations & réservation des places (avant le 9 mars) : melanie.hamm@univ-amu.fr

Conference on Multilingualism (COM) 2024

The Conference on Multilingualism (COM) will be held from June 10th - 12th 2024 on the campus of Aix-Marseille Université, in the beautiful city of Aix-en-Provence.

This year's meeting follows in the tradition of the original meeting, under the name of “Workshop on Bilingualism”, organized in 2005 at the University of Trento, in 2011 at the Université de Provence and subsequently renamed  “Conference on Multilingualism” in 2016, to include a broader range of aspects of multilingualism. Recent meetings were held in Ghent, Leiden, Reading and Konstanz.

The conference is open to the numerous aspects of multilingualism within the broad scope of cogntive science, in the fields of linguistics, psychology, neurology, education sciences, and informatics.

We welcome you to submit your work.

Abstract submissions will open on October 30th and close on March 15th.

Website: https://multilingualism-2024.sciencesconf.org/

7ème Conférence sur le Prescriptivisme

Appel à communications

 7ème Conférence sur le Prescriptivisme

 Du 26 au 28 juin 2024 à Aix-Marseille Université, à Aix-en-Provence

 https://prescriptivism24.sciencesconf.org

La 7ème conférence sur le prescriptivisme aura lieu à Aix-Marseille Université, à Aix-en-Provence du 26 au 28 juin 2024. Les conférences précédentes, qui se sont tenues à Sheffield (2003), Ragusa (2006), Toronto (2009), Leiden (2013), Park City, Utah (2017) et Vigo (2021) démontrent par leur grand succès que l’étude du prescriptivisme est toujours d’actualité pour les scientifiques du monde entier. Le thème de la 7ème conférence concernera « La transmission du prescriptivisme et des normes » et se focalisera sur la façon dont le prescriptivisme et les normes ont été transmises à travers les âges jusqu’à nos jours.
Les propositions de communication sur la transmission du prescriptivisme et des normes peuvent porter sur les questions suivantes :

Le prescriptivisme et la mise en œuvre des normes
Le prescriptivisme et les politiques des langues
Le prescriptivisme et la pédagogie
La contribution du prescriptivisme à la standardisation
Le prescriptivisme et l’identité linguistique
Le prescriptivisme et la grammaticalisation

Nous sommes très heureux d’annoncer que nos conférenciers pléniers seront

Ian Cushing (Manchester Metropolitan University, Royaume-Uni)
Jane Hodson (University of Sheffield, Royaume-Uni)
Nuria Yanez-Bouza (University of Vigo, Espagne)

Merci de nous faire parvenir un résumé en anglais de 400 mots maximum (incluant les références bibliographiques ainsi que 5 mots clés). Les communications, en anglais également, dureront 20 à 25 mn et seront suivies de questions. Suite à la conférence, un nombre limité d’articles sélectionnés évalués par les pairs fera l’objet d’une publication. La date limite pour la soumission des propositions est le 15 janvier 2024. Les notifications d’acceptation ou de refus seront transmises aux auteurs au plus tard le 1ermars 2024. Les propositions sont à déposer sur le site web https://prescriptivism24.sciencesconf.org.

Pour plus d’informations, consultez notre site web qui sera régulièrement actualisé ou envoyez-nous un mail à prescriptivism24@sciencesconf.org.

Colloque IMPEC 2024

Colloque IMPEC 2024

3-5 juillet 2024 à Aix-en-Provence

Site Web de l'évènement : https://impec.sciencesconf.org/

Le colloque IMPEC et son groupe de recherche célébreront en 2024 leur dix ans d’existence. Dix années de réflexions riches et variées autour des Interactions Multimodales Par ÉCran. Cinq colloques depuis 2014 ont été organisés à Lyon autour de thématiques telles que l’exploration de la présence, du corps, des sensorialités et de l’espace. Pour cette sixième édition Xème anniversaire, le colloque IMPEC 2024 aura lieu à Aix-en-Provence et propose de définir et comprendre les spécificités de la communication par écran à la lumière des notions de créativité, d’innovation et d’éthique.

Date limite pour soumettre une communication : 30 novembre 2023

Six langues de communication possibles (français, anglais, espagnol, portugais, italien et allemand avec support en français ou en anglais) :

Appel en français

 Call in English

Convocatoria en español

Chamada en portugues

Temario in italiano

Aufruf zur Einreichung

Colloque « Espaces sensibles en éduCREAtion »

Colloque international “Espaces sensibles”

Approches performatives pour une éducation inclusive de l’école à l’université

les 5 – 6 – 7 juin 2024

Aix-Marseille Université, site Schuman à Aix-en-Provence

Le Cube, amphithéâtre Guyon et Bâtiment Porte

https://espaces-sensibles.sciencesconf.org/

 

Le colloque autour de l’empathie en éducation sera abordé sous 3 axes :

  • AXE 1 : Axe épistémologique. Empathie/esthétique, création/créativité : notions abstraites ou expériences fondatrices des apprentissages – a fortiori dans la perspective d’une éducation inclusive ?
  • AXE 2 : Axe méthodologique. Recherches en éducation : incidences méthodologiques d’une définition sensible des notions de «norme» et de «performance» dans une perspective inclusive de l’éducation.
  • AXE 3 : Espaces sensibles – quelle place redonner à l’environnement et au corps de l’apprenant/ de l’enseignant ?

 

>Comment vous inscrire ?

L’inscription est obligatoire et s’effectue en 2 étapes avant le 15 mai : https://espaces-sensibles.sciencesconf.org/resource/page/id/6

Contact : espaces-sensibles@sciencesconf.org

Colloque Lire et écrire entre les langues (LEEL 2023)

LES COLLOQUES LÉEL (2021-2028)

La deuxième édition du colloque Lire et écrire entre les langues aura lieu à Aix-en-Provence les 14, 15 et 16 juin 2023.

Ce projet de colloque « LEEL 2023 – Lire et écrire entre les langues » est le deuxième volet d’une réflexion scientifique déjà engagée avec le colloque Ecrire entre les langues 2021, porté par AMU (LPL/CNRS), l’Inalco (Paris), l’Université de la Sorbonne nouvelle (DILTEC) et l’Université d’Angers (CIRPAL), qui a eu lieu à l’Inalco (Paris) le 14-15 juin 2021. Il vise ainsi à s’inscrire dans une dynamique collective inter-universitaire autour de l’écriture littéraire plurilingue. Cette dynamique est destinée à se poursuivre et à se renforcer dans les prochaines années, avec la mise en oeuvre de la convention de recherche LEEL (2022-2027) et la constitution d’un réseau de chercheurs.euses, enseignant.e.s, écrivain.e.s et artistes.

Parmi les organisateurs/trices de l’évènement figurent Christelle Combe, Isabelle Cros, Catherine David, Sandrine Eschenauer et Amélie Leconte du LPL et Aix-Marseille Université.

Lien vers le site du colloque : https://ecrire.sciencesconf.org/

5e Congrès du Réseau Francophone de la Sociolinguistique

5e Congrès du Réseau Francophone de la Sociolinguistique

La sociolinguistique, à quoi ça sert ? Sens, impact, professionnalisation

Du 13 au 16 décembre 2022 à Aix-en-Provence

Ce congrès invitera les sociolinguistes à questionner l’impact concret de leurs travaux dans un monde où le libéralisme économique imprime un type de rapport entre l’individu et la société, où le versant linguistique de la mondialisation donne à voir des « flux et reflux linguistiques » (Calvet, L.J., 2017), où le développement des moyens de communication redéfinit les espaces et les dynamiques identitaires, et où, surtout, des millions de personnes sont déplacées contre leur gré dans des territoires marqués par la montée de nationalismes et les crispations identitaires, le tout dans un contexte global de crise climatique majeure. Il permettra de montrer en quoi ces « nouveaux » terrains peuvent conduire à l’émergence de nouveaux paradigmes ou à l’aménagement de conceptions déjà rodées. Ces questionnements épistémologiques et théoriques nourriront un axe praxéologique assumé, et in fine, on pourra essayer d’identifier et de valoriser des trajectoires professionnelles, existantes ou à inventer.

Plus d’infos : https://rfs2022.sciencesconf.org/

Colloque IMPEC 2022 – Interactions Multimodales par Ecran

Colloque IMPEC 2022 - Interactions Multimodales par Ecran

L’espace au prisme de l’écran

 ENS de Lyon, 6-8 juillet 2022

Les 6, 7 et 8 juillet prochains aura lieu le colloque IMPEC 2022. À la suite de l’exploration de la présence (2016), du corps (2018) et des sensorialités (2020), il propose d’aborder la thématique des interactions par écrans à la lumière de la notion d’espace.

 Christelle Combe, Marco Cappellini et Isabelle Cros, enseignant.e.s-chercheur.e.s AMU au LPL, font partie des comités scientifique et d’organisation.

 De même, plusieurs membres du laboratoire interviennent lors de l’évènement : 

  •  Christine Appel, Marco Cappellini, Christelle Combe, Caroline Vincent : Hyflex learning and teaching : space and technological configurations for pedagogical activities and perceived presence
  • Caroline Vincent, Christelle Combe, Jean-François Grassin : Aménager un espace interactionnel partagé pour collaborer : le cas d’un séminaire polyartéfacté
  • Isabelle Cros, Marion Tellier : Construire et partager l’espace écranique en télécollaboration pour une autre relation pédagogique
  • Christelle Combe: Le spectacle vivant à l’épreuve du confinement : la reconfiguration des espaces à travers l’écran