De la lecture labiale au langage écrit : projet ANR PRC AVA accepté !

Le LPL est heureux de vous annoncer que le projet « De la lecture labiale au langage écrit : une vision intégrative des associations audiovisuelles dans le traitement du langage » (AVA), soumis par Chotiga Pattamadilok, chargée de recherche au LPL, a été retenu dans le cadre de l’appel d’offres ANR PRC 2019.

Titre en anglais : From lip- to script-reading: An integrative view of audio-visual associations in language processing

Résumé :
The early exposure to speech and speakers’ articulatory gestures is the basis of language acquisition and is a fingerprint of audiovisual association learning. Is this initial ability to associate speech sounds and visual inputs a precursor of infants’ reading ability? Answering this question requires a good understanding of the cognitive/neural bases of both language abilities and whether they interact within the language system. Studies comparing task performance and spatio-temporal dynamics of brain activity associated with these abilities will be conducted. At the theoretical level, the outcome should lead to an elaboration of a unified framework explaining how multi-modal inputs jointly contribute to form a coherent language representation. At the practical level, the new perspective of a link between the developmental trajectories of “lip-reading” and “script-reading” should contribute to language learning and facilitate early detection and remediation of reading deficits.

Partenaires :
Laboratoire Parole et Langage, Aix-Marseille Univ. (coordinateur)
Laboratoire D’Etude des Mécanismes Cognitifs, Univ. Lyon 2
Laboratoire de Psychologie et NeuroCognition, Univ. Grenoble Alpes
SFR Santé Lyon-Est, Univ. Lyon 1

Nouveau projet ANR-DFG accepté

Le Laboratoire Parole et Langage a le plaisir d'annoncer que le projet PhoNet : Réseaux phonologiques dans la production et la compréhension de la langue, présenté par Kristof Strijkers, chargé de recherche au LPL, et Friedemann Pulvermüller (FU Berlin) dans le cadre du Programme franco-allemand (ANR-DFG) en sciences humaines et sociales 2018, a été retenu par le comité de sélection.

ANR 2018 : belle réussite pour le LPL !

Cinq projets ont été acceptés récemment en liste principale par l’ANR en 2018. Le LPL est porteur principal de deux d’entre eux...

– Le projet VAPVISIO porté par Marco CAPPELLINI (Projet JCJC)
Le projet VAPVISIO tend vers une approche comparative de l’apprentissage/enseignement des langues étrangères par visioconférence pour développer les compétences techno-semio-pédagogiques d’enseignants en formation.

– Le projet SLIP porté par Elin RUNNQVIST (Projet JCJC)
Le projet a pour vocation l’auto-surveillance du langage en production. Ce dernier est financé au titre du plan en faveur des Sciences Humaines et Sociales.

Ainsi que trois projets pour lesquels le LPL est partenaire :

– RUGBI coordonné par Jérôme FARINAS de l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (Projet PRC).
Porteur local : Alain GHIO
Ce projet a pour vocation la recherche d’unités linguistiques pertinentes pour améliorer la mesure de l’intelligibilité de la parole altérée par des troubles de production pathologique. Il est financé au titre du plan en faveur de l’Intelligence Artificielle.

– CoPains coordonné par Emiliano LORINI de l’Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (projet PRCE).
Porteurs locaux : Noël NGUYEN et Roxane BERTRAND
Le projet CoPains a pour vocation la planification Cognitive dans la Communication Persuasive Multimodale.

– NoBiPho coordonné par Maria CANDEA de l’Université Paris 3 (projet PRC).
Porteurs locaux : James GERMAN et Mariapaola D’IMPERIO
NoBiPho est un projet qui porte sur la production et la perception de la voix et de la parole comme sites de (de)catégorisation du genre : vers l’émergence d’un paradigme non-binaire.

Le projet AVATARS, coordonnée par Thomas HELIE du Laboratoire des Sciences et Technologies de la Musique et du Son à Paris et porté localement par Antoine GIOVANNI est actuellement sur liste complémentaire. Le projet a pour vocation la production de voix artificielle : modélisation hamiltonienne à ports, biomatériaux, conception de robots et contrôle fondés sur des bio-signaux.