Liste des exposés

ELECTROGLOTTOGRAPHIE (E.G.G.)

Fonction

L'électroglottographe ou EGG est un dispositif qui permet d'obtenir une image de l'accolement et de l'ouverture des cordes vocales au moyen de la mesure de l'impédance électrique entre deux électrodes placées de part et d'autre du larynx. Bien qu'il ne donne pas une information réelle de la surface d'ouverture de la glotte, il permet par contre une très bonne représentation du cycle d'oscillation des cordes vocales, et permet une bonne mesure de sa fréquence car il est dénué de bruits aérodynamiques.

Composantes du signal E.G.G

Le signal EGG se présente sous la forme d’une onde caractérisée par une modulation rapide, synchrone avec le cycle d’ouverture et de fermeture des cordes, ainsi qu’une modulation lente, révélatrice des mouvements du larynx:

Enregistrement E.G.G brut {short description of image}

Afin d’analyser convenablement le signal, il est nécessaire d’effectuer un filtrage:

1) filtrage pour obtenir la composante de voisement:

2) filtrage pour obtenir la composante de déglutition:

Phase du signal E.G.G

Le sens (phase) du signal électroglottographique enregistré est extrêmement important.
Les parties hautes de la courbe peuventt indiquer selon les configurations :

(1) l'accolement
(2) l'ouverture

{short description of image}

Le sens du signal EGG dépend :

Amplitude du signal E.G.G

La qualité du signal EGG est fortement dépendante de la bonne application des électrodes. L’amplitude du signal EGG dépend de ce positionnement et n’apporte qu’une information relative. Autrement dit, une plus grande dynamique entre deux enregistrements n’implique pas nécessairement un meilleur fonctionnement vibratoire.

Quotient de fermeture

Le quotient de fermeture (closed quotient) consiste à mesurer le rapport entre phase d’accolement et cycle complet. Une méthode est proposée par Scherer, Vail et Rockwell (1993), « Examination of the laryngeal Adduction Measure EGGW », NCVS status and Progress Report, 73-82. Cette technique nécessite un seuil H qui détermine les frontières entre phases fermées et ouvertes. Un seuil H de 25% et 35 % est proposé par les auteurs, ces valeurs ayant été validées par des observations stroboscopiques.

Méthode de calcul du quotient de fermeture

Quotient de fermeture=Tc / (Tc +To)

{short description of image}

Cette mesure permet de mettre en évidence les éventuels phénomènes d’hypo ou hyper adduction: